• Aurélie - Un air de Com

2/6-Le ciblage : la précision et l'empathie sont de mises...

Une stratégie de communication est un outil permettant de répondre à une problématique ou à un besoin pour votre structure : on parle d'objectifs de communication. Vous souhaitez faire connaître votre entreprise ? votre nouveau service ? votre événement ? Vous cherchez à fidéliser votre clientèle ? Vous recherchez de nouveaux partenaires publics ou privés ?... Que l'on décide d'utiliser une manière traditionnelle de communiquer ou que l'on se tourne vers une méthode plus écoresponsable de le faire, cela n'impacte en rien la définition de ses objectifs... seuls vont changer les moyens mis en œuvre pour les atteindre.

La manière de définir ses cibles est un premier levier d'action, sur lequel vous pouvez avoir un véritable impact, tant en terme d'efficacité, d'image auprès des consommateurs, mais aussi et surtout en terme d'économie de matières premières et de ressources.



1. Qu'est-ce que le ciblage en communication ?


La communication est avant tout la transmission d’un message d’un émetteur (vous) vers un ou plusieurs récepteurs (vos partenaires, clients, publics, prescripteurs...). Pour communiquer efficacement, il vous est donc nécessaire d'identifier clairement à qui doit s'adresser le message que vous voulez émettre : vos cibles ! Avant d'aller plus loin, je voudrais souligner que ce terme de "cible" est celui utilisé dans le langage professionnel de la communication et du marketing. Il tend à proposer, à ceux qui cherchent à communiquer avec plus d'une personne, le moyen de constituer des groupes imaginaires de consommateurs en recherchant leurs traits communs.

Cette technique, malgré son caractère uniformisateur et peu respectueux de la diversité humaine, reste cependant efficace, tout en restant toujours approximative.

Donc il est temps de vous poser la question :

Qui souhaitez-vous sensibiliser/toucher à travers votre communication ? Et de prendre le temps de lister vos réponses.

> Ne pas réaliser cette étape, revient à peu de choses près à envoyer une bouteille à la mer en espérant qu'elle arrive au bon endroit miraculeusement. > Par ailleurs, la réponse "Tout le monde!" est le contre-exemple d'un ciblage sincère et surtout efficace. Même si l'on souhaiterait que tout le monde parle de notre nouveau projet : il faut être honnête avec soi-même, rares sont les sujets qui intéressent l'humanité toute entière. :-)

Cependant, il n'est pas rare que lorsqu'on démarre un nouveau projet, les cibles soient multiples : ses partenaires, son public, ses prescripteurs, ses commanditaires, les bénéficiaires des actions mises en œuvre, qu'ils soient actuels ou potentiels... Alors prenez le temps de réaliser cette liste, qui sera une bonne base pour imaginer ensuite les moyens à mettre en œuvre pour qu'ils reçoivent votre message.


2. Après la définition des cibles, place à l'empathie !

Empathie : Capacité à ressentir les émotions de quelqu'un d'autre, arriver à se mettre à la place d'autrui. Maintenant que vous savez précisément à qui vous souhaitez transmettre votre message, il va falloir faire preuve d'empathie, d'imagination et de créativité, pour trouver comment faire pour que votre cible "tombe" sur votre message. Il va donc falloir "se mettre à la place de", et se demander quelles sont les habitudes de votre cible, comment elle communique, ses centres d'intérêts,... afin d'imaginer les moyens les plus efficace de les contacter. Prenons un exemple concret :

Je propose des cours de jardinage en permaculture sur Arles. 1. Mon cœur de cible : - Hommes/femmes- du Pays d'Arles (max 20km autour d'Arles) - 30 à 80 ans - Intéressés par le jardinage et étant déjà passés ou souhaitant passer au jardinage au naturel - Propriétaire d'un jardin. 2.Quelles sont les habitudes de cette cible ? > Elle se fournit en plants, graines,... pour fleurir son jardin => possibilité de déposer des flyers ou affiches dans les différents pépiniéristes du coin. > Elle fait peut-être partie d'un groupe de jardiniers locaux, d'un jardin familial ou partagé => possibilité de contacter toutes structures locales en relation avec le jardin pour relayer l'info. > Elle participe à des événements en lien avec le jardinage : foire aux plantes, troc aux plantes, salon sur le thème de la nature et du jardin... => possibilité de prendre un stand ou de participer à titre individuel pour diffuser de manière fine l'information (discussion, distribution d'un flyer...) > Elle lit des magazines, des blogs sur le jardinage => possibilité de contacter ces sites spécialisés et magazines pour relayer l'information.

3. En quoi un ciblage précis a-t-il un impact en termes d'éco-responsabilité ?

Rappelons-le, les principes de l'éco-communication sont : le respect de l'Humain, de l'Environnement et le soutien au Développement économique

Du coup, comment, en ciblant précisément et sincèrement les personnes à qui s'adresse mon message, j'agis dans le sens d'une communication écoresponsable ?

  • Respect de l'Humain :

- Je respecte ma/mes cible(s) en lui proposant un message qui le concerne et l'intéresse tout en lui laissant toujours la liberté de ne pas le recevoir. - Je respecte les personnes qui ne sont pas concernées par ma campagne en ne les contactant pas et agis en faveur d'une diminution de la "pollution publicitaire". (Un Français est exposé à un nombre allant de 1200 à plus 3000 de stimuli publicitaires par jour, qui pour la plupart ne le concernent pas).

  • Respect de l'environnement : - J'estime de manière fine les quantités de supports papiers que j'imprime, évitant le gaspillage de matières premières nécessaires à la conception. - Voire je réalise que ma cible n'a pas besoin de supports papier pour être touchée et imagine d'autres moyens alternatifs pour la contacter, peut-être moins consommateurs de matières premières et d'énergie.

  • Soutien au Développement économique : - Je touche plus finement mes cibles et offre à ma campagne une efficacité supplémentaire. - Je fais des économies en choisissant les moyens les plus efficaces pour atteindre mon public (qui ne sont parfois pas les plus chers ni les plus traditionnels,...)

Maintenant que vous avez pris le temps de définir de manière précise et sincère vos cibles, que vous avez réfléchi à la manière la plus appropriée de la contacter vous voici prêt à réfléchir à la teneur de votre message.

Là aussi quelques conseils peuvent être utiles pour concevoir un message écoresponsable.

Alors RDV la semaine prochaine pour en savoir plus ! D'ici là, n'hésitez à pas à commenter, partager ou à me contacter pour des infos, conseils...

  • facebook

©2020 - Tous droits réservés- Un air de Com'